La haine contre les antivax expliquée

By | 18/10/2021

Introduction

Depuis plusieurs mois maintenant, une véritable haine contre ceux que l’on étiquette « antivax » s’est immiscée dans la société et c’est pour le moins inquiétant…

Pour trouver des solutions contre cette haine, le point de départ est la compréhension.

Comment-se fait-il donc que certains aient développés un tel ressentiment contre une partie (non-négligeable) de la population ?

D’après mon analyse, cela repose sur 5 présupposés :

  1. Le Covid-19 est une maladie grave provoquée par un virus “spécial” (vraiment différent des autres) extrêmement dangereux !
  2. L’injection anti-Covid-19 est un vaccin !
  3. Le vaccin est extrêmement efficace !
  4. Le vaccin est extrêmement sûr !
  5. Il n’existe absolument aucune alternative au vaccin pour régler le problème causé par ce virus !

On comprend aisément que quiconque base sa pensée sur ces 5 présupposés ne peux que développer, au minimum une incompréhension, au pire une haine viscérale contre quiconque s’oppose à la seule voie de sortie face à une menace hors du commun !

Le problème est que ces présupposés sont erronés…

Alors voyons dans le détail !

Présupposé 1 : le Covid “grave et spécial” !

Ce présupposé ne résiste pas à l’analyse des chiffres !

La dernière étude du Pr Ioannidis de Standford (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.07.08.21260210v1) mentionne la létalité réelle du Covid suivante :

Tranche d’âge

Létalité réelle

intervalle de confiance à 95%

00-19

0.0027 %

20-29

0.0140 %

30-39

0.0310 %

40-49

0.0820 %

50-59

0.2700 %

60-69

0.5900 %

70+ (en communauté)

2.4000 %

0.3-7.2

70+ (total)

5.5000 %

03-12.1

NB : IFR = “Infection Fatality Rate” = proportion de décès par rapport à la totalité des personnes infectées

Une autre étude de Colombie (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1201971221005075) mentionne la létalité réelle suivante :

Tranche d’âge

Létalité réelle

intervalle de confiance à 95%

10-14

0.001 %

0.0003-0.0050

15-19

0.005 %

0.0020-0.0100

20-29

0.016 %

0.0090–0.0200

30-39

0.050 %

0.0400–0.0700

40-49

0.110 %

0.0900–0.1400

50-59

0.320 %

0.2800–0.3700

60-69

0.640 %

0.5800–0.7100

70+

1.500 %

1.4000–1.6000

Total

0.240

0.2300-0.2500

Je rajouterais ici un point que j’ai déjà mentionné dans mon article précédent : https://www.esprit-libre.ch/a-lorigine-de-la-peur-une-mauvaise-analyse-du-risque-personnel/

La santé n’est pas une question de hasard !

L’IFR ne vous donne pas « la chance que vous avez de mourir si vous êtes dans cette tranche d’âge » mais le pourcentage de décès parmi la tranche d’âge. Votre analyse de risque doit être plus précise que cela en incluant les comorbidités et votre état de santé général.

Autrement dit, quand les chiffres de Ioannidis me disent que seulement 0.0310% des 30-39 ans sont décédés du Covid, mon risque personnel (j’ai 39 ans) est en réalité encore plus faible étant donné que je n’ai aucune des comorbidités associées au Covid et que mon état de santé général est bon. Je n’ai en réalité AUCUN risque de mourir du Covid, AUCUN !

Les chiffres officiels Suisse entre le 24.02.2020 et le 15.10.2021 sont :

Tests total

11’314’175

Tests PCR

8’131’052

Tests PCT+

796’843

Proportion

9.8 %

Tests Antigéniques

3’183’123

Tests Antigéniques +

136’874

Proportion

4.3 %

Nombre de cas

854’590

Hospitalisations

33’280

Décès

10’791

Létalité apparente (CFR/Case Fatality Rate)

1.26 %

(données du site https://www.Covid19.admin.ch/fr/overview)

Tranche d’âge

Cas

Décès

Létalité apparente

0-9

28’282

2

0.0071%

10-19

100’522

1

0.0010%

20-29

152’259

4

0.0026%

30-39

146’397

15

0.0102%

40-49

133’953

45

0.0336%

50-59

129’147

237

0.1835%

60-69

70’598

754

1.0680%

70-79

43’041

2’178

5.0603%

80+

46’551

7’535

16.1865%

Total

10’771

(données du fichier “COVID19Death_geoRegion_AKL10_w.csv” https://www.Covid19.admin.ch/api/data/20211015-oly007ga/downloads/sources-csv.zip)

Après 20 mois, le Covid aurait tué un peu plus de 10’000 personnes en Suisse (population de 6’670’300) dont 90% avaient plus de 70 ans. Pas de mortalité excessive en 2020 (https://www.esprit-libre.ch/mortalite-2020-en-suisse-rien-de-special/) et sous-mortalité en 2021 (https://www.esprit-libre.ch/statistiques-mortalite-suisse/).

Bref, je ne vois pas comment on peut encore considérer le Covid comme une maladie grave au vu de ces données…

Présupposé 2 : les injections sont des vaccins !

Définition du Larousse :

Substance d’origine microbienne (microbes vivants atténués ou tués, substances solubles) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections.

En clair, un vaccin, c’est quand on prend un microbe sous une forme atténuée et qu’on l’injecte à quelqu’un dans le but de présenter le pathogène au systèmes immunitaire mais sans les risques (car atténué) afin qu’il le connaisse et soit capable de réagir rapidement et précisément le jour où il sera confronté à une véritable infection de ce microbe.

Maintenant qu’est-ce que ces “vaccin à ARNm” ?

Là le concept est complètement différent : il s’agit d’injecter des molécules d’ARN messager qui vont “hacker” les cellules de la personne pour les forcer à créer une des protéines (spike) du virus SARS-CoV-2.

Donc :

  • On n’injecte pas un microbe mais en fait fabriquer une partie par notre corps lui-même
  • Ce que le corps produit n’est pas une version atténuée du microbe mais une partie de celui-ci qui est 100% efficace
  • Le système immunitaire, s’il réagit, ne développe pas une immunité au microbe en entier mais seulement à une partie de celui-ci

Ces injections ne sont donc clairement pas des vaccins !

Présupposé 3 : le vaccin extrêmement efficace !

Ces injections nous ont été vendues avec des pourcentages d’efficacités incroyables mais qui bizarrement ne font que diminuer au fil des articles…

Comme une image vaux mieux que mille mots, je vous laisse voir ce montage qui illustre parfaitement l’arnaque :

NB : Je ne sais pas qui est l’auteur de ce montage… Si quelqu’un a l’info, merci de transmettre dans les commentaires afin de le mentionner.

Et bien sûr, pour étayer leurs dires, ils inventent des études complètement bidonnées…

Juste un exemple :

https://www.epi-phare.fr/actualites/communique-de-presse-11-10-2021/

Sauf que cette « étude » est complètement bidonnée :

https://www.francesoir.fr/societe-sante/epi-phare-une-etude-dauto-validation-du-ministre-de-la-sante

Présupposé 4 : le vaccin extrêmement sûr !

On nous présente ces injections comme étant parfaitement sûr. Aucun effets secondaire ou alors très bénin et aucun décès.

Sauf qu’un minimum de vérification fait arriver quiconque d’honnête à un constat bien moins beau…

Dernière vidéo du Conseil Scientifique Indépendant (CSI) dont la 2ème partie étudie les données du VAERS américain : https://crowdbunker.com/v/Mqr69rxT

Pour donner un ordre d’idée, voici un graph que je viens de faire depuis la base VAERS :

C’est le nombre de décès par mois depuis 2015.Vous voyez à quel point le nombre de décès des injections Covid est sans commune mesure avec les précédentes années…

Et pour ceux qui veulent voir par eux même :

Ces injections sont-elles extrêmement dangereuse ? Je ne sais pas mais sont-elles parfaitement sûr : NON !

Présupposé 5 : aucune autre possibilité !

Enfin, l’idée récurrente dans les médias et chez les politiques est qu’il n’existe absolument aucune autre possibilité que le vaccin pour “sortir de la crise du Covid”.

Florilège :

https://www.rts.ch/info/suisse/11847452-pour-lutter-contre-le-Covid-il-ny-a-pas-dautre-alternative-que-le-vaccin.html

https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/coronavirus/articles/coronavirus-pourquoi-il-n-existe-pas-d-alternative-au-vaccin-1070910

https://www.sp-ps.ch/fr/publications/communiques-de-presse/la-vaccination-est-la-seule-solution-face-la-pandemie

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2021/04/24/la-vaccination-seule-solution-face-a-la-Covid-19

https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/point-de-vue-e-vaccin-seule-solution-pour-sortir-de-cette-crise-7115014

Et je pourrais continuer à l’infini tellement il y a un matraquage non-stop depuis des mois…

Sauf que :

  • Compte tenu de la non-dangerosité du Covid, la 1ère possibilité serait de revivre 100% normalement (comme avant mars 2020)
  • Pour ceux qui tombent malade, il existe pleins de protocoles de traitements capables de gérer n’importe quel stade de la maladie…

Quelques exemples de protocoles :

Et même le gouvernement français commence à parler de traitements. Certes il parle d’un traitement hyper-cher, reservé aux cas spéciaux et probablement aussi dangereux que le Remdesivir mais c’est déjà ça : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/professionnels-de-sante/article/en-ambulatoire-recommandations-Covid-19-et-prise-en-charge

Conclusion

Tant que les pro-injections auront leur pensée basée sur des présupposés inexact, il est clair qu’ils continueront à soutenir le néofascisme mondial en cours d’implémentation et seront un danger pour les « antivax »…

J’espère seulement qu’un réveil des consciences est encore possible car quand on voit ce qu’il se passe en Australie ou ailleurs, les « antivax » ne vont pas tarder à être mis dans des camps, rejetés de la société, injectés de force ou pire encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code