Bilan du Covid-19 : tout ça pour ça ?

By | 06/04/2021

Nous avons récemment passé le cap symbolique des 1 an depuis le début de la “crise de la Covid-19” et il est temps de faire un bilan !

Après 1 année de la pandémie considérée par les politiques et les médias comme la plus grave des 100 dernières années si ce n’est depuis toujours, nous avons en Suisse les chiffres suivants :

  • Nombre de cas : 600’996
  • Nombre d’hospitalisations : 25’579
  • Nombre de décès : 9’676

Par rapport à la population totale de la Suisse (8’606’033 au 01.01.2020), cela représente:

  • 6.98% de la population testée positive
  • 0.3% de la population hospitalisée
  • 0.1124% de la population décédée

Ajoutons à cela la répartition par classe d’âge :

  • Les moins de 50 ans représente :
    • 60.68% des cas
    • 11.50% des hospitalisation
    • 0.49% des décès (47 personnes)
  • Les plus de 70 ans représente :
    • 13.28% des cas
    • 59.27% des hospitalisations
    • 91.52% des décès

Le tableau complet :

Classe d’âgeTotal: populationPart de la populationTotal: nombre de casPart du nombre de casCas/PopulationTotal: cas hospitalisésPart du nombre d’hospitalisationsHospitalisations/ PopulationTotal: cas décédésPart du nombre de décèsDécès/ Population
0 – 9873’04310.14%9’3681.56%1.07%2581.01%0.03%20.02%0.0002%
10 – 19844’1559.81%54’6669.10%6.48%1500.59%0.02%10.01%0.0001%
20 – 291’045’35012.15%103’24717.18%9.88%4461.74%0.04%30.03%0.0003%
30 – 391’229’17614.28%101’36016.87%8.25%6982.73%0.06%90.09%0.0007%
40 – 491’198’32513.92%96’03615.98%8.01%1’3905.43%0.12%320.33%0.0027%
50 – 591’292’83715.02%99’60516.57%7.70%3’02811.84%0.23%1681.74%0.0130%
60 – 69947’95911.02%56’9249.47%6.00%4’44817.39%0.47%6066.26%0.0639%
70 – 79721’5188.38%37’1686.18%5.15%6’45425.23%0.89%1’91819.82%0.2658%
80+453’6705.27%42’6227.09%9.39%8’70734.04%1.92%6’93771.69%1.5291%
Total8’606’033100.00%600’996100.00%6.98%25’579100.00%0.30%9’676100.00%0.1124%
Total non touché8’005’03793.02%8’580’45499.70%8’596’35799.89%

Les graphiques :

Sachant qu’il est indispensable de prendre en compte les éléments suivants:

  • Concernant le nombre de “cas” :
    • Le nombre de “cas” est en réalité le nombre de tests positifs et ne prend pas en considération les doublons (personnes testées plusieurs fois que ce soit pour confirmation et/ou réinfection)
    • Le nombre de “cas” ne reflète pas la totalité des personnes qui ont réellement été infectées car tout le monde n’est pas testé
    • La fiabilité des tests PCR est sérieusement à mettre en doute
  • Concernant le nombre d’hospitalisations :
    • Depuis que les tests sont disponibles, la plupart des hôpitaux Suisse ont implémenté la règle que toute personne hospitalisée doit être testée pour le Covid. Du coup, le nombre d’hospitalisations contient un certain nombre de personnes qui n’ont pas été hospitalisées pour le Covid mais pour tout autre chose et qui se sont retrouvées dans la statistique suite à un test positif…
    • Les critères d’hospitalisations n’ont jamais été transparent, ne sont pas harmonisés entre les hôpitaux et ont pu changer au cours de la période étudiée…
  • Concernant le nombre de décès :
    • Dans la mesure ou le nombre de décès est basé essentiellement sur les tests PCR dont la fiabilité est pour le moins douteuse, il est difficile d’affirmer quels décès sont réellement dus au Covid ou simplement avec test PCR positif…
  • Concernant les “mesures”:
    • Les “mesures” ont commencée le 28 février 2020 par la déclaration de situation particulière et l’interdiction des manifestation de plus de 1’000 personnes
    • Entre Mars et Mai 2020, c’est là qu’il y a eu les “mesures” les plus restrictives (fermetures/déplacements) mais entre juin 2020 et janvier 2021, quasiment tout était ouvert à part les boîte de nuit qui n’ont été ouverte que pendant l’été…
    • Les masques ne sont obligatoires que depuis juillet 2020 dans les transports publics et depuis la fin de l’été à peu prêt partout

Voilà, c’est donc pour cette maladie tellement grave qu’il faut être testée pour savoir qu’on l’a que nous avons subit depuis plus d’un an :

  • Interdiction des manifestations
  • Fermeture de secteurs économiques entiers
  • Fermeture des écoles
  • Port du masque obligatoire partout
  • Obligation de mettre en place des “plans de protection” partout
  • Plexiglas, scotchs au sols et autres joyeusetés de “distanciation sociale”
  • Interdiction des rassemblements en extérieur ET en intérieur
  • Limitation des déplacements

Vu que sur 1 an et demi de circulation du virus, on à que quelques mois de fermeture complète et la moitié du temps les masques obligatoire, on ne peux absolument pas conclure que les “mesures” sont responsables du si faible bilan…

Donc ma conclusion est la suivant : tout ça pour ça ?

Allez, on se réveille et on arrête TOUTES les “mesures”, supprime la “loi Covid” et lance un procès géant contre tous les politiciens et collabos de cette gigantesque arnaque ?

16 thoughts on “Bilan du Covid-19 : tout ça pour ça ?

  1. Marcel

    Merci pour cette étude !
    Je pense que notre erreur (dans les “démocraties” occidentales), est de croire que ces gens que nous avons élus veulent notre bien. Non, ils travaillent pour leur réélection et pour leurs copains.
    Quelqu’un a dit (je ne sais plus qui) “L’humain est le seul être qui se laisse diriger par quelqu’un de plus stupide et incapable que lui.”
    Voici le résultat…

    Reply
  2. lazypunch

    Pouvez-vous donner la source de vos chiffres s’il vous plaît ?
    Merci

    Reply
  3. Dehrli

    Réflection ridicule. Si on ne faisait rien, on en serait où ? Comme su Brésil ? Les auteurs de cette publication ne recherchent que le chaos !

    Reply
    1. Valêc Post author

      Merci pour votre contribution qui n’apporte strictement rien…
      Si vous aviez pris la peine de lire l’article, vous auriez vu que je mentionne le fait que sur 1 ans et demi d’épidémie, il n’y a eu es mesures que sur même pas la moitié du temps donc il est impossible de conclure que les mesures ont empêchées le moindre décès ou encore plus faux que ce serait l’hécatombe sans…
      La vérité est dure à avaler mais quitte à prendre le temps d’écrire un commentaire, prenez au moins la peine de lire l’article et de faire des recherches !

      Reply
  4. Sturchio

    Merci pour cette article et pour les chiffres. Très intéressant. Cela fait bien longtemps que je le clame que tout cela ne sert à rien et ce qui est top, c’est que depuis qu’on vaccine, les cas augmentent…. courage à nous

    Reply
  5. leonard

    Cet article est très orienté et ne conclut rien d’intéressant. Des graphiques ne servent qu’à présenter des données, et non à en conclure une relation de cause à effet. Une corrélation n’est pas une causalité, et les scientifiques vous le diront. C’est facile de comparer le nombre de morts avec le total de la population, la proportion parait si faible… mais heureusement qu’il y a eu des mesures, car sans elles combien de plus seraient décédés ?

    Si les hopitaux étaient devenus pleins à craquer à cause de la prolifération du virus, et qu’on aurait renvoyé les gens souffrant de problèmes respiratoires chez eux, combien de plus auraient passé l’arme à gauche ?

    Personne ne le sait, êtes vous prêts à démontrer que les morts n’auraient pas augmentées significativement sans mesures ?

    Vous n’êtes pas des experts et le fait de se revendiquer “esprit libre” ne fait pas de vous des intellectuels.

    à bon entendeur

    Reply
    1. Valêc Post author

      Merci pour votre commentaire.
      Comme vous le dites, je présente des données, libre à chacun, moi compris, de tirer des conclusions.
      Le virus circule depuis septembre 2019, donc pendant les 6 premiers mois il n’y avait aucune “mesures”.
      Ensuite, en Mars/Avril 2020, il y a eu un semi confinement pendant lequel il n’y avait aucun masque et tout le monde s’entassait dans les grandes surfaces sans distanciation.
      Ensuite, entre Mai et septembre, il n’y avait quasiment aucune “mesure”. Presque tout était redevenu normal.
      Les masques sont devenus obligatoires progressivement et ne le sont partout que depuis quelques mois.
      Bref, je pourrais détailler encore plus mais à vous de travailler aussi un peu pour aller chercher les informations.
      Au final, sur une période de 1 ans et demi, il n’y a eu aucune “mesures” plus de la moitié du temps. Conclure que sans les mesures il y aurait eu plus de décès est une affirmation que rien ne permet de justifier, au contraire !
      Donc je reste sur ma conclusion : le SARS-CoV-2 est un virus bénin et si on enlève l’hystérie médiatico-politique, on ne se serait pas rendu compte de son existence !
      Quand à votre dernière remarque, je ne me suis jamais prétendu ni “expert” (de quoi d’ailleurs ?), ni intellectuel ; je me contente de partager de l’information, parfois brute, parfois avec commentaires.
      Mais puisque vous êtes si critique et prenez le temps de lire cette article et de commenter, pourquoi ne feriez vous pas un site ou vous partageriez des articles ? Ainsi vous pourrez me montrer ce qu’il faut faire, ce qui est “correct” ! Allez, au travail !

      Reply
      1. leonard

        Merci pour votre réponse.
        Je suis d’accord de dire que les médias traditionnels et les réseaux sociaux jouent un rôle et qu’on y trouve souvent une information alarmiste (dans les deux sens, pour et contre les mesures).

        J’ai eu connaissance de votre article sur les réseaux sociaux. Le problème est que les personnes qui partagent ce lien l’utilisent comme argument contre les mesures mises en place. De ce fait, ils portent un jugement de valeur en se présentant comme des “esprits libres”. Je pense que cela montre une certaine mégarde envers les scientifiques et va à l’encontre de l’intérêt pour la société du travail scientifique qui est effectué. Je suis néanmoins content de voir que vous ne vous comportez pas comme eux. Vous avez tout à fait le droit de présenter les données d’une manière aussi brute. Si vous ne vous prétendez pas être un expert, tout en gardant votre anonymat, pourquoi ne pas écrire une ou deux lignes en debut de chaque article afin de mettre en garde les utilisateurs du contenu purement descriptif de ces données ? que cela n’implique aucune causalité ?

        Pour répondre à votre dernier paragraphe, je suis capable de partager des liens vers des articles à la fois en sciences naturelles et sciences humaines, j’en ai fait mon métier. La vraie question est, prendrez-vous le temps de les lire jusqu’à la fin ? Comprendrez-vous le contenu qui est technique d’un point de vue terminologique et statistique ? Saurez-vous décerner les points forts et points faibles de ces articles ? Si l’une de vos réponses est non, alors je pense que cela relève de la méfiance que vous portez aux scientifiques. Dès lors, je ne vois pas quel argument pourra vous faire changer d’avis.

        Merci pour votre lecture

        Reply
        1. Valêc Post author

          Vous avez une vision ou “les scientifiques” sont intelligents, savent et sont légitimes et ou les non-scientifiques sont des demeurés, incapables et non légitimes…
          J’ai écrit les articles et pages sur ce site qui sont le fruits des centaines d’heures de travail et vous vous permettez de me prendre de haut !
          Quelle arrogance alors que vous n’êtes même pas fichu de répondre à mes arguments et que tout ce que vous vous proposez de faire est de me renvoyer vers le travail d’autres personnes…
          Si vous daignez répondre à mes arguments et analyses avec vos propres arguments et analyses fruits de votre propre travail alors je publierais vos commentaires. Sinon je vous considèrerais comme un troll qui ne sert à rien et vous bloquerait !

          Reply
          1. leonard

            Oui, les scientifiques sont intelligents, et heureusement car on les paie pour ça. Ils ne travaillent pas tout seul, leur recherche est revue par les pairs, c’est ce qui fait qu’ils publient dans de grands journaux –> la légitimité de leur recherche vient de là. Et cela prends tout autant de temps: plusieurs centaires d’heures pour chaque papier. Non, faire sa recherche tout seul dans son coin n’a pas autant de légitimité. De ce fait vous ne convaincrez pas autant de monde.

            Soit, je veux bien répondre à votre question, des recherches de qualité sont disponibles sur ces liens:

            https://sciencetaskforce.ch/fr/policy-brief/pourquoi-dans-la-situation-actuelle-des-mesures-de-politique-de-sante-de-grande-envergure-ont-un-sens-dun-point-de-vue-macroeconomique/

            https://sciencetaskforce.ch/fr/policy-brief/evaluation-de-regimes-alternatifs-pour-les-quarantaines/

            https://sciencetaskforce.ch/fr/policy-brief/adresser-le-coronascepticisme/

            Ces articles sont écrits par le fleuron des scientifiques Suisses. Ils ne sont pas publiés dans des journaux scientifiques car c’est un processus qui prendra plusieurs années, or la pandémie n’a qu’un an. Ce sont des articles visant à informer et à vulgariser la recherche académique.

            La seule critique que je puisse leur faire c’est qu’il est clairement écrit que les mesures prises ont le meilleur rapport bénéfice-coût pour la société, ce qui selon moi ne prends pas assez en considération la santé mentale des gens, car c’est très difficile de mettre des chiffres dessus.

            Bonne lecture

            PS: Vous voyez en moi un troll car vous n’êtes pas capable d’accepter la critique, ce qui est inévitable lorsqu’on s’attaque à des sujets controversés.

          2. Valêc Post author

            Bon, vous confirmez que vous êtes un troll, non pas car je n’accepte pas la critique mais parce que votre critique n’est pas constructive !
            Comme précédemment, vous ne répondez pas aux arguments, vous vous contentez de transmettre des liens vers le travail d’autres personnes.
            En plus vous transmettez vers la task force Suisse, quelle blague, dans le genre juge et partie c’est la définition même du conflit d’intérêt.
            Bref je publie votre commentaire mais c’est le dernier car vous êtes un troll et qu’il ne faut pas donner à manger aux trolls.
            Bonne continuation, je vous souhaite sincèrement de réussir un jour à ouvrir votre esprit !

  6. leonard

    Je suis désolé de vous annoncer que je ne suis pas un troll, mais juste quelqu’un qui a une opinion différente de la votre. J’ai répondu à vos questions. Cependant, vous venez de confirmer mon hypothèse principale: vous n’êtes pas prêts à écouter ni à lire les scientifiques. Dans ce cas, j’arrête de perdre mon temps à parler au murs. Souvenez-vous que la majorité silencieuse est favorable à des mesures strictes. Les gens sont tout aussi ouvert d’esprit, ils utlisent leur esprit critique comme vous et moi, mais ont simplement une opinion différente de la votre. C’est une question de préférences économiques et sociales et vous ne pourrez rien y changer.

    Bonne soirée

    PS: vous filtrez les commentaires, quelle acte de démocratie ! Les commentaires vont quasiment tous dans votre sens, c’est une chambre d’écho !

    Reply
    1. Valêc Post author

      Vous confirmez encore par votre (dernier) commentaire que vous êtes un troll, et un bon !
      Aller, adieu !
      PS : vous êtes le 1er commentaire que je filtre et après avoir publié nos échanges donc pour une chambre d’écho on repassera !

      Reply
  7. Pedro

    Si tous les scientifiques et les politiciens étaient intelligents, intègres et sous aucune influence on n’aurait pas eu le cas de l’article bidon qui avait réussi à être publié dans The Lancet, ni des masques à tout va dans des situations ridicules, etc.

    Comment expliquez-vous que 1’000’000 de morts de grippe saisonière en 2015 n’ayent fait aucun bruit alors que là un peu plus du double sur 2 saisons avec des morts comptabiliés CoViD-19 parce qu’il y a des subsides ou autres façons d’augmenter mensongèrement le nombre de morts, mettent toute l’humanité dans la mouise sans nécéssité?

    Reply
    1. Valêc Post author

      Merci pour votre commentaire.
      Je ne suis pas dans le secret des Dieux donc je ne puis dire quelles sont les raisons exactes qui ont motivé ce qui nous arrive depuis 1 an.
      Toutefois, je peux remarquer que les plus riches de la planète ont augmentés leurs fortunes comme jamais auparavant. Que les grandes industries/entreprises sont gagnantes, particulièrement les industries pharma et médicales. Que les gouvernements, qui subissaient des révoltes un peu partout (France, Hong Kong, etc…) ont pu s’octroyer les pleins pouvoirs et faire taire toute opposition (voir la remarque d’Antonio Guterres). Que tout ce qui nous arrive à été écrit/prédit par différentes personnes/organisations depuis des années…
      Bref, il ne faut pas croire que personne n’y gagne !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code