Le droit d’être “antivax” !

By | 22/07/2021

Nous sommes depuis quelques semaines dans une hystérie vaccinale qui atteint un niveau jamais vu de toute l’histoire…

M’intéressant au sujet depuis de nombreuses années, j’avais depuis longtemps remarqué que le sujet des vaccins était devenu une véritable religion avec ses dogmes, ses prêtres, ses hérétiques et ses inquisiteurs mais là les choses prennent une tournure vraiment inquiétante…

On voit le terme “antivax” fleurir partout, dans toutes les bouches, toutes les émissions et tous les articles. Et ce terme est a peu prêt aussi négativement connoté que le terme “nazi”, si ce n’est pire…

On voit également une tendance (prudence ?) chez tous les contradicteurs du déferlement totalitaire macronnien à commencer toutes leurs phrases par “je ne suis pas antivax…”.

Alors je vais ici et maintenant affirmer mon droit d’être “antivax”. Et voici pourquoi :

La science n’est pas une religion !

Il y a une grosse confusion qui a pris forme avec la “crise du covid” mais dont les prémices étaient déjà là depuis des années, c’est la transformation de “la science” en une religion…

Dans cette nouvelle religion, que nous pourrions appeler le “scientisme”, les scientifiques sont des prophètes et leurs paroles la vérité absolue. Le doute n’existe pas. Le consensus est la vérité…

C’est à travers cette vision religieuse de la science que certains affirment que “les vaccins ça ne se discute pas” (Marisol Touraine, 29.05.2015). Mais même dans le tout public, le narratif selon lequel les vaccins “ont sauvés des millions de vies” ou “ont éradiqués des maladies” ne se discute tout simplement pas. Et quiconque s’y essaie se fait traiter comme un hérétique…

Sauf que la science est tout sauf une religion, ce serait même l’inverse !

Voyons quelques définitions de la science :

La science est une entreprise systématique qui construit et organise les connaissances sous la forme d’explications et de prédictions vérifiables sur l’univers

https://en.wikipedia.org/wiki/Science

Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les méthodes expérimentales.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/science/71467

On pourrait trouver des tas de définitions mais le cœur me semble être lié à l’organisation de la connaissance et l’utilisation de méthodes.

A aucun moment, “la science” ne définit de “vérité”.

La science c’est le doute, la remise en question en permanente.

La science c’est questionner l’univers qui nous entoure et tenter de l’expliquer tout en étant humble et conscient qu’on ne détient pas “la” vérité mais uniquement une vision qui peut être démontrée incomplète ou incorrecte à n’importe quel moment.

Ce n’est donc pas car “la science tm” a décrété que les vaccins sont ceci ou cela que c’est une vérité absolue qui ne peux souffrir d’aucune contestation !

NB : Le “consensus scientifique”

Je tient à faire une aparté spécifique concernant le fameux “consensus scientifique”.

Cette notion soulève des débats et à raison je trouve.

En effet, les mêmes qui considère que “la science tm” définit “la” vérité utilisent constamment l’argument du “consensus scientifique”.

Or, comme expliqué plus haut, la science ne définit en rien “la” vérité et est une remise en question permanente.

Considérer qu’un “consensus scientifique” défini “la” vérité et clos tout débat est une absurdité à 3 titres:

  • D’abord car la science ne définit pas “la” vérité
  • Ensuite car quand bien même une majorité, voire même 100% des scientifiques seraient d’accord sur un point, cela ne veux pas dire qu’ils ont raison…
  • Et enfin par la définition même du “consensus scientifique” : en effet, comment es-t’il défini ? A-t-on interrogé 100% des scientifiques ? Si non, qui définit quels scientifiques représentent ce consensus ?

Bref, cette notion de “consensus scientifique” est en réalité complètement anti-science !

Le dogme Pasteurien en question

Qu’est-ce que le dogme Pasteurien ?

En simplifié, cela revient à penser que la santé humaine est 100% conditionné par l’extérieur. Bon ou mauvais, tout vient de dehors… Le “terrain” n’existe pas !

Dans cette vision, les microbes (virus, bactéries, champignons, etc…) sont TOUS des ennemis qui lorsqu’ils envahissent le corps (qui lui est un milieu stérile) se reproduisent par milliards, attaque notre corps et font une maladie… Il est alors nécessaire d’éradiquer ces ennemis !

Vous noterez au passage le vocabulaire guerrier de cette vision. (tout lien avec une déclaration d’un certain président n’est que coïncidence…)

Face à ces ennemis, nous avons un système immunitaire qui fonctionne grosso-modo sur le principe suivant : un ennemi envahi le corps, le système immunitaire ne sait pas quoi faire, il panique et avec un peu de chance réussi à fabriquer des anticorps qui vont stopper l’invasion… Il a éventuellement une mémoire de ce qu’il a fait pour une autre fois mais pas sur (l’immunité naturelle est constamment remise en question en ce moment…)…

Vous noterez au passage que l’immunité, dans cette vision, ce résume à la création d’anticorps…

Du coup et heureusement, la technologie est là pour nous sauver : les médicaments et les vaccins !

Que sont les médicaments et les vaccins ?

Les médicaments ont pour but de faire ce que le système immunitaire et des millions d’années d’évolution sont incapables de faire : combattre les microbes !

Les vaccins ont un autre fonctionnement : ils présentent le système immunitaire avec une version non-dangereuse du microbe (“atténué” ou “inactivé”) accompagné d’adjuvants pour forcer le système immunitaire à fabriquer les anticorps appropriés. Là par contre, le système immunitaire va pointer tout de suite juste et produire les bons anticorps ET il va s’en souvenir pour plus tard (enfin avec une limite de temps quand même car il faut bien vendre les rappels…). Donc les vaccins sont un genre de “fitness” pour le système immunitaire. Ainsi, une fois bien entraîné, si le système se retrouve confronté à une attaque du méchant microbe extérieur, il va savoir quoi faire et empêcher non pas l’invasion initiale mais la multiplication du microbe et donc la maladie…

Bien sûr tout ces médicaments et vaccins n’ont que des effets positifs. Aucun effets secondaire indésirables. Aucun blessé. Aucun décès…

Dans cette vision, la vaccination est une potion magique digne d’Asterix ! En effet, quelle invention fantastique : plus jamais de risque de tomber malade étant donné qu’il suffit d’une injection pour se protéger…

En plus, dans la vision populaire qui non seulement croit dans ce dogme mais en plus le comprends mal, les gens sont persuadés que les vaccins empêchent les contaminations. Comme si cette potion magique créait un genre de champ de force autour de l’injecté empêchant les microbes de rentrer dans le corps… Les gens sont persuadés qu’être “immunisé” grâce au vaccin les protègent de toute infection… Alors que même si on croit dans le dogme vaccinale, ce n’est pas à ça que servent les vaccins…

Une autre vision existe : le terrain !

Antoine Béchamp VS Louis Pasteur

Le dogme Pasteurien est tellement encré en nous par une propagande incessante de la naissance à la mort qu’il nous est absolument inenvisageable de la remettre en question… On ne peux même pas concevoir que d’autres explications de la santé humaine puissent exister.

C’est pourtant le cas !

Vous avez peut-être entendu parler de la théorie du “terrain” (Béchamp/Bernard) en opposition à la théorie des germes (Pasteur).

Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout…

Claude Bernard, créateur du concept de milieu intérieur”

Je suis le précurseur de Pasteur comme le volé est le précurseur de la fortune du voleur heureux et insolent qui le nargue et le calomnie

Antoine Béchamp, à propos de Pasteur

La théorie du terrain stipule que les microbes venus de l’extérieur ne sont pathogène qu’en fonction du terrain de la personne infectée.

Dans cette vision, l’état dans lequel se trouve le corps humain a un instant donné est au moins autant si ce n’est plus important que le microbe auquel il est exposé quand à la réponse qui va se produire.

Élément crucial à cette vision : les microbes ne sont pas des ennemis ! En effet, les microbes font partie intégrante de l’organisme humain et vivent en symbiose avec celui-ci. L’intégration d’un microbe venu de l’extérieur n’est donc pas forcément quelque chose de négatif qu’il faut combattre à tout pris…

Cette théorie permet d’expliquer, entre autres, pourquoi 2 personnes infectées par le même virus ne réagissent pas de la même manière (ce n’est pas le virus qui est différent, c’est le corps infecté).

Avec cette vision, la vaccination ne fait aucun sens car présenter un microbe au système immunitaire ne devrait, en soi, pas provoquer de réaction de “défense”. D’ailleurs, dans cette vision, le système immunitaire ne réagit pas au microbe dans le vaccin mais aux adjuvants qui sont généralement des produits extrêmement toxiques comme l’aluminium…

Et il y a encore d’autres visions…

Antoine Béchamp allait même encore plus loin que la théorie du terrain décrite ci-dessus. Il a postulé l’existence des “Microzymas”.

Les microzymas seraient des éléments microscopiques à l’origine des cellules et des microbes.

Tous les virus et les bactéries seraient à l’origine des microzymas et fabriqués directement dans notre corps.

Cette théories des microzymas bouleverse complètement toute la vision Pasteurienne du fonctionnement du corps humain et de la santé en général…

Le sujet est vaste et je ne vais tout décrire mais je vous invitent simplement à contempler la possibilité que d’autres explications du vivants existent.

En savoir plus

Pour en savoir plus, quelques références de livres:

  • Pasteur l’imposteur ? du Dr Auguste Lutaud
  • Pour en finir avec Pasteur du Dr Eric Ancelet
  • La théorie du Microzyma et la Système microbien d’Antoine Béchamp

Liberté de contrôler sa santé

Un autre élément concernant le droit d’être contre les vaccins est celui de la liberté de contrôler sa santé.

L’OMS décrit cela très bien dans cette publication :

Les libertés comprennent le droit de l’être humain de contrôler sa propre santé et son propre corps (par exemple les droits sexuels et génésiques), ainsi que le droit à l’intégrité (par exemple le droit de ne pas être soumis à la torture et de ne pas être soumis sans son consentement à un traitement ou une expérience médicale).

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/human-rights-and-health

Tout être humain doit avoir la liberté de choisir comment il gère sa santé. Vaccin ou pas vaccin. Alimentation saine ou mauvaise. Sports ou pas, etc…

A ce titre, et même si je considère la vaccination comme une arnaque gigantesque depuis sa création, j’estime que chacun à droit, si il le souhaite à se vacciner. Je demande la réciproque : le droit de rejeter en bloc la vaccination !

NB : la liberté des uns…

“Mettez un masque ! Vous mettez ma santé en danger !”

La liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres

Cette fameuse phrase est beaucoup utilisé en ce moment pour justifier la vaccination obligatoire en argumentant que la liberté de ne pas se faire vacciner s’arrête là ou le “non-vacciné” risque d’infecter d’autres personnes. La logique étant de dire que la liberté de quelqu’un de ne pas subir les risques des vaccins est inférieur à la liberté des autres de ne pas se faire infecter par cette personne…

Rien ne va avec cette “logique” car on met sur un plan d’égalité 2 situations qui ne le sont pas du tout :

  • Le risque de faire une forme grave ou mourir du covid
  • Le risque d’un effet secondaire grave ou mortel du vaccin

Ces situations ne sont pas égales car :

  • Le risque de faire une forme grave ou mourir du covid nécessite les préalables suivants :
    • Que quelqu’un attrape le virus
    • Qu’il soit sans symptômes mais contagieux
    • Qu’il transmette le virus à quelqu’un d’autre
    • Que cette autre personne n’ait pas d’immunité (naturelle ou vaccinale)
    • Que cette autre personne ne soit pas soignée
  • Le risque d’un effet secondaire grave ou mortel du vaccin nécessite les préalables suivants :
    • La personne reçoit l’injection

Du coup, même si le risque d’un effet secondaire de l’injection serait beaucoup plus faible que le risque de forme grave du covid, la probabilité qu’une personne attrape le virus, soit asymptomatique mais contagieuse, transmette le virus à quelqu’un qui pour une raison X ferait effectivement une forme grave est… infinitésimale… et donc largement inférieur à celui d’avoir un effet secondaire du vaccin…

Du coup mettre sur un plan d’égalité ces 2 risques est une absurdité totale !

De plus, si on se base sur “la liberté de ne pas être infecté par quelqu’un”, alors on peux immédiatement arrêter complètement toute interaction sociale car le risque que quelqu’un vous transmette quelque chose n’est pas propre au covid mais un risque permanent inhérent à la nature…

Conclusions

En conclusion, mes raisons évoquées ici sont:

  • La science n’est pas une religion donc la vaccination peut (et doit) être remise en question
  • Il existe d’autres explications du fonctionnement de la santé humaine
  • Il existe un droit fondamental de contrôler sa santé

Précision sur “Le droit de…”

Je vois déjà venir les réponses du genre “tu as le droit d’être antivax, personne ne t’interdit d’être con” ou équivalent…

Alors précision ce que j’entends par “avoir le droit de”.

Avoir le droit de, ce n’est pas seulement avoir le droit DE PENSER QUE, c’est également :

  • Ne rien risquer sur le plan légal. Donc aucune poursuite, plainte ou quoi que ce soit car je tiendrais des propos “antivax” ou refuserais les vaccins.
  • Ne pas subir de discrimination. Donc pas de pass “sanitaire” ou équivalent.
  • Ne pas subir de harcèlement, agression, attaques, etc… Ceci est de toute façon déjà la loi mais les tenants du “camp du bien” ont la fâcheuse tendance à considérer que ces règles/lois ne s’appliquent plus dés lors que quelqu’un correspond, selon eux, au “camp du mal”…

2 thoughts on “Le droit d’être “antivax” !

  1. Sarah Charton

    Excellent article, très pertinent ! Il donne quelques très bons arguments pour une prochaine discussion 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code