Présumé dangereux…

By | 21/12/2020

Nous connaissons tous la “présomption d’innocence” et sa maxime : “innocent tant qu’on n’a pas prouvé le contraire”.

Et bien maintenant, nous sommes dans l’ère de la “présomption de dangerosité” et sa maxime : “infecté, possiblement contagieux et donc dangereux tant qu’on n’a pas prouvé le contraire”…

En effet, que sont les masques, la distanciation Asociale, les marques au sol, le futur “passeport de santé”, etc… si ce n’est l’information que:

  • Vous êtes peut-être infecté sans le savoir et donc potentiellement contagieux
  • Vous pourriez, sans le faire exprès, transmettre un virus à quelqu’un
  • La personne à qui vous risquez de transmettre un virus peut être fragile et MOURIR
  • Vous êtes DANGEREUX !
  • Les autres sont peut-être porteurs d’un virus
  • Les autres sont peut-être contagieux et risque alors de vous infecter
  • Les autres sont DANGEREUX !

Ceci instaure :

  • Un climat de méfiance généralisé : tout le monde est suspect
  • Une peur permanente : le risque est tout le temps présent
  • Un bouleversement considérable des rapports sociaux
  • Une auto-surveillance de soi et des autres sans précédent (avec délation, jugement de valeur voire attaque verbale sinon physique quand quelqu’un ne porte pas le masque par exemple)

Tout ceci est basé sur plusieurs éléments :

  • L’idée que les personnes infectées asymptomatiques sont contagieuses
  • L’idée que le SARS-CoV-2 est extrêmement dangereux
  • L’idée qu’il n’existe aucun traitement ni aucun protocole de prise en charge
  • L’idée qu’il n’existe aucun moyen de prévention/préparation
  • Le paradigme de pensée “Pasteurienne” (théorie des germes) qui considère les virus comme forcément négatifs et dangereux ; le corps humain incapable de s’en sortir naturellement ; la santé humaine comme ne pouvant pas être améliorée autrement que par l’apport extérieur de substances crées par l’industrie pharmaceutique

Ce qui a été instauré ici est catastrophique pour nos liens sociaux et ne pourra être stoppé que lorsqu’une majorité de personne aura compris que :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code